Une vidéo partagée sur les réseaux sociaux m’a subjugué et touché. On y découvre le fabuleux chants d’enfants  malgaches qui chantent dans la rue pour gagner  leur vie. Voilà un exemple bouleversant de l’incroyable talent artistique des enfants de la Grande Île.

Je remercie ma curiosité de m’avoir poussé à activer le volume d’une vidéo publiée sur Facebook. Sans cela, je serai passé à côté de quelque chose de formidable. J’ai décidé de partager cette fameuse vidéo avec vous tant elle m’a touché. Celle-ci a été prise à Madagascar, semble t-il dans les rues de Tananarive et partagé par Tiavina David Marin Randriamahazo. À première vue on y voit 7 enfants, a priori tous des garçons, qui ont probablement entre 7 et 12 ans.

Qu’est-ce que cette vidéo a de si exceptionnelle ?

Mais que font-ils? Eh bien ils chantent! Et leur interprétation est époustouflante. Les voix qui allient puissance, clarté et justesse m’ont scotché. De plus, unisson, polyphonie et même canon se succèdent durant le chant. L’harmonisation est parfaite! Aucune fausseté, toutes les voix s’imbriquent harmonieusement. Par ailleurs et qui est encore plus étonnant, le vibrato naturel de ces voix et juste magnifique. Celui-ci est utilisé de manière équilibré et à bon escient. Il rajoute une sorte d’indescriptible émotion au chant qui vous prend aux tripes.

À vrai dire, je suis subjugué et bluffé par la qualité et la justesse de leur voix pourtant si jeune. De plus, la facilité avec laquelle ils chantent et déconcertante. De même, cela démontre une sorte d’étonnante maturité dans l’utilisation de leur exceptionnelle organe. J’ai littéralement ressenti des frissons en les écoutant. Quel dommage de ne pas avoir été là à leur côté. J’envie celles et ceux qui étaient sur place et qui ont eu le privilège d’y assister en live. J’imagine que cela devait être encore plus intense en étant sur cette rue, tout près d’eux.

En revanche, je m’étonne du manque d’intérêt de la part des personnes qui ont traversé la vidéo sans esquisser un seul regard pour eux. En effet, un tel spectacle devrait réunir une foule plus importante encore, tant leur prestation est à la fois bouleversante et d’un haut niveau d’exécution.

Le talent artistique naturel des jeunes enfants malgaches

Les malgaches sont connus pour être des gens naturellement talentueux dans le domaine artistique. Cette vidéo le prouve. Ces jeunes enfants qui ne sont jamais allés dans un conservatoire, qui ne savent ni lire ni retranscrire des notes, sont pourtant capables d’une performance aussi pure qu’émouvante. Cette façon de chanter si particulière et une véritable signature musicale et vocale propre à Madagascar. Ces enfants me font penser à la chorale Malagasy Gospel, elle même composée de 200 jeunes filles et de deux garçons mal-voyants. J’ai eu la chance d’assister à un de leur concert et je peux vous dire que les frissons sont garantis. On y retrouve la même force, la même conviction et la même justesse.

Les jeunes malgaches sont aussi de sacré musiciens

Elle me ramène également à la vidéo de ce petit groupe d’enfants musiciens de Tananarive jouant de la musique pour gagner leur vie. Là encore ça respire le talent à plein nez. Ici on voit des enfants jouer sur des tambours et maîtriser une rythmique particulièrement complexe. Il sont accompagnés d’un jeune flûtiste qui joue avec ce style si particulier de Madagascar. D’ailleurs, je suis persuadé que ces instruments ont été fabriqués par eux même! En plus d’être des artistes hors du commun, le malgache est également connu pour être le Roi de la débrouille. Cela n’est pas étonnant dans le pays où règne le système D.

On ne peut qu’être admiratif devant autant de talent, surtout si jeune. Chanter ici n’est visiblement pas qu’une question de loisir pour eux. C’est leur gagne pain, chanter ou jouer pour survivre! Quand on voit la force et la volonté dégagé dans ces chants ou dans leur façon de jouer, on sent que c’est une manière pour eux d’exprimer autant leur mal-être que leur espérance.

Alors, peut-être les connaissez-vous? Peut-être les avez vous déjà croisé? En tout cas, si vous avez la chance de les voir, dites-leur un grand bravo de ma part et arrêtez vous pour admirer ce qu’ils font, car ils le méritent… 

Abonnez-vous à la Newsletter

Si vous souhaitez être informé dès la publication d’un nouvel article inscrivez-vous à la Newsletter